Champ de houblon

En 2013, la Brasserie Dubuisson a décidé de se lancer dans la culture de son propre houblon.

A cet effet, un champ a été installé près de la Brasserie, à côté du Trolls&Bush de Pipaix.
Ce champ d’une superficie de 50 ares comprend environ 880 plantes de houblon installées sur plus de 150 poteaux.

Les 2 variétés qui ont été retenues pour la culture sont :

  • le Golden Styrie (la majorité), un houblon aromatique utilisé pour son côté floral dans la bière,
  • le Golden Kent (sur les bords), houblon plus résistant qui sert d’écran de protection.

Les plantes ont été mises en terre au début du mois de juin 2013 et y resteront pour une trentaine d’année.

Culture du champ

Chaque année, les plantes de houblon montent le long des fils de fer installés entre chaque poteau jusque fin septembre, moment de la récolte. Elles sont alors coupées à leur base et les fils détachés du haut des poteaux.

Les fleurs de houblon sont ensuite séparées des tiges via une machine de Luc Lagache, unique houblonnier en activité en Belgique francophone, pour être ensuite envoyées dans une usine de transformation en Angleterre. Le houblon, transformé en pellets, revient alors à la Brasserie et est prêt à l’emploi.

L’année suivante, de nouveaux fils de fer sont installés et les plantes peuvent reprendre leur croissance.

Pourquoi donc un champ de houblon ?

Hugues Dubuisson nous donne une explication dans le journal l’Avenir de décembre 2012 : «Pour s’imprégner de ce qu’est le houblon et pour marquer davantage encore l’image du terroir, sachant que, jadis, les brasseries cultivaient toutes leur propre houblon. Mais nous allons commencer par de petites quantités…»

Une fois encore, la Brasserie Dubuisson démontre son authenticité en s’appuyant sur les traditions brassicoles chères à ses fondateurs.